Texte de la pétition

#UrgenceToilettes

1. Dans l’espace public


Installer des toilettes dans l’espace public est une nécessité. Nous appelons chaque maire, président d’intercommunalité, à veiller à la mise à disposition de toilettes propres et accessibles. A l’heure où la redynamisation des centres-villes et du milieu rural est un enjeu prioritaire en matière d’économie et de bien-être citoyen (programme Action Cœur de ville ou Programme 1000 cafés), l’accès aux toilettes doit être vu comme un levier et un investissement, et non comme gadget ou un coût. Accéder aux toilettes ne doit plus être une rupture des parcours, économiques, culturels, touristiques ou sportifs, une source d’angoisse, une discrimination, ni un vecteur d’insécurité. En outre, nous demandons la signature de conventions de partenariat ou des délégations de service public avec des commerçants et hôtels, ou autres établissements ouverts au public, pour un accès aux toilettes aux personnes prioritaires : malades chroniques, seniors, femmes enceintes, enfants…


2. Dans les écoles


L’accès aux toilettes propres et salubres est un droit pour les enfants à l’école, et plus que jamais en cette période de Covid-19. Les toilettes doivent être un lieu de calme et d’intimité (l’apprentissage commence tôt !). Il est urgent que la question des toilettes ne soit plus un sujet tabou, mais soit au contraire une priorité pour les pouvoirs publics, le corps enseignant et les familles : nous appelons à la mise en œuvre d’une campagne de sensibilisation sur les toilettes à l’école et ses enjeux sanitaires et éducatifs. Une attention particulière doit être apportée aux enfants malades et porteurs d’un handicap et nous demandons que la question des toilettes soit intégrée au projet d’accueil individualisé (PAI) pour les enfants qui en bénéficient, et dans la mise en place en cours de l’école inclusive.


3. Dans les transports en commun


Les transports en commun sont un casse-tête pour un grand nombre de nos concitoyens, en particulier les familles, les personnes malades, les seniors, les femmes enceintes… Le manque de toilettes dans les transports en commun (et leur fermeture en cette période de Covid-19) a un impact direct sur leur déplacement, et donc sur leur vie sociale et professionnelle. Nous demandons que la disponibilité des toilettes et leur entretien soient désormais une priorité des élus politiques en charge des mobilités et des exploitants des réseaux de déplacement.